Les incubateurs, accélérateurs, pépinières se multiplient. Les créateurs d’entreprise y trouvent des moyens techniques mais aussi de l’expertise, de l’échange et du partage.

Si les chiffres sont très fluctuants d’une étude à l’autre, un accompagnement très en amont de la création d’entreprise augmenterait de 50 % les chances de survie à 3 ans des jeunes pousses.

Lire l’article intégral sur: business.lesechos.fr

Recent Posts

Leave a Comment