L’association Ariane Compétences & Management veut priver d’argent public les entrepreneurs qui ne mettent pas à jour leurs compétences. Problème: l’offre de formation ne suit pas.

La proposition paraît radicale. L’association Ariane Compétences & Management, qui regroupe des profils divers issus du monde de l’entreprise (petite ou grande), de la fonction publique, et du syndicalisme, suggère de conditionner les aides publiques accordées aux PME aux compétences de leurs dirigeants. « Quand l’Etat ou les collectivités territoriales apportent leur concours à ces entreprises, ils pourraient légitimement demander une évaluation de leurs dirigeants, afin de détecter leurs besoins en formation, et en leur imposant alors des formes d’apprentissage adaptés à ce qu’ils sont ».

Lire la suite sur : lentreprise.lexpress.fr

Recent Posts

Leave a Comment