Denis Pennel est directeur général de la confédération mondiale des services privés pour l’emploi. Dans « Travailler pour soi : quel avenir pour le travail à l’heure de la révolution individualiste ? » (Seuil, coll. H. C. essais, 2013), il explique que l’aspiration des jeunes à créer leur entreprise ou leur activité est à mettre en rapport avec la perte du contrat de confiance entre salariés et entreprises.

Lire la suite sur : www.lemonde.fr

Recent Posts

Leave a Comment